mardi 6 octobre 2015

Swiss Wulle Festival - la conclusion

Voilà voilà!

Le festival est terminé et tout s'est très bien déroulé.

Reprenons là où je vous ai laissés la dernière fois:

Partie pour la gloire.


Le jeudi après-midi, une amie est venue chercher tout mon bagage pour me faciliter la tâche, car mon Francis et moi n'avons pas de voiture. Cela m'a été d'une grande aide, mais j'ai aussi dû devancer mon échéancier de 36 heures, ce qui était énorme, dans les circonstances. J'y suis tout de même parvenue, fiou!

Sabina et Judy, une équipe du tonnerre.


Le vendredi après-midi, ça grouillait d'activité, sur les lieux du festival. Tous les exposants s'affairaient à monter leur stand. J'ai aidé Sabina, de la boutique Rosa Träume, à monter le sien. C'est elle qui a apporté mon attirail, alors c'était bien la moindre des choses que je lui rende la pareille.

Pour ma part, j'ai dû attendre au lendemain matin pour monter mon stand, car le mien se situait à l'extérieur. Lorsque je l'ai vu la première fois, j'ai eu de légers doutes...



C'est... brun!

En comparaison avec les stands à l'intérieur, qui avaient un look très chic et professionnel, mon échoppe donnait dans le rustique, c'est le moins qu'on puisse dire! Enfin, j'ai laissé ce détail de côté, en espérant que je réussirais à lui redonner ses lettres de noblesse.

Nous avons pris la direction du lac, où nous étions tous conviés, les 50 exposantes, organisatrices et instructrices, et les deux hommes, à un souper croisière. Ce fut une belle occasion pour prendre le temps de faire connaissance et d'échanger, car une fois le festival lancé, nous n'avions plus vraiment le temps de le faire!


Vue sur la vieille ville.
Zoug, de nuit comme de jour, a beaucoup de cachet.
Après cette belle soirée, je suis rentrée chez moi, excitée, nerveuse...

Je suis partie très tôt le lendemain, pour être certaine d'avoir suffisamment de temps pour m'installer.

En attendant le train

Lieu du festival
Tranquillement, les choses ont pris forme. Je ne savais pas exactement comment j'allais disposer mes produits, mais je m'étais préparée en passant les dernières semaines à regarder et re-regarder des dizaines de photos de stands sur Pinterest. Il faut croire que mon subconscient a fait du bon boulot!

Avant

Pendant

Chaque article avait sa place et le tout s'est agencé avec harmonie, presque par magie! Mon Francis et mon ami Brandon sont venus en renfort et m'ont aidée à ajuster des petits détails. Une fois tout installé, le soleil s'est pointé et bien franchement, je trouve que mon échoppe avait de la gueule!


Après. Tadam! 

De plus près

Mes ardoises, mes photos, mes petits cadres de calligraphie

Plus de photos et d'ardoises, mes cartes postales et mes étiquettes. Tout au fond, le bonnet que j'ai créé l'automne dernier.
J'étais prête à accueillir mes clients et ils étaient au rendez-vous! J'ai été étonnée de l'achalandage. Il a été très bon; j'ai rarement eu plus de cinq minutes sans avoir une visite à mon stand. À un moment donné, j'ai eu une visite spéciale:

Zoothérapie
J'ai fait un peu de gardiennage. Enyeto a été très sage!

J'ai également eu le support de plusieurs membres de mon groupe de tricot. Leur visite m'a fait chaud au coeur!

La gentille et jolie Magdalena et moi. Merci pour la photo, Magdalena!

Le lendemain, je suis arrivée à Zoug sous la pluie. Ça augurait mal. Le comité organisateur a décidé de rapprocher nos stands du gymnase, histoire de donner une chance aux clients et à nous-mêmes, les exposants. Il a fallu s'y prendre à six (dont moi, oui oui!) pour les bouger, ces mastodontes! Nous y sommes parvenus, puis j'ai remonté mon affaire. J'étais un peu nerveuse, car la pluie traversait le toit et je devais, armée d'une guenille, surveiller les gouttes avant qu'elles ne tombent sur mes précieuses oeuvres! Heureusement, les averses ont cessé et le soleil est apparu.

Depuis mon stand

Un cube géant, fait de «granny squares», des carrés typiquement faits au crochet pour des couvertures, des sacs ou des coussins. Le tout jaune est le mien!

La fréquentation n'a pas été aussi importante la deuxième journée, mais nous avons tout de même eu un bon lot de visiteurs. J'ai eu l'aide d'une amie, qui a tenu le fort pendant un moment, ce qui m'a permis d'aller manger une bouchée et de visiter les autres vendeurs. J'ai découvert de magnifiques écheveaux de laine par Snail Yarn, une petite entreprise de Rome dirigée par la talentueuse et très sympathique Valentina. J'ai également dû me retenir pour ne pas acquérir plus de pochettes d'Annette de Pink Hazel. Son stand était coloré et attirant; j'en ai retenu de bonnes idées pour mon prochain marché. J'ai terminé par un détour au stand de mon amie tricoteuse et artiste teinturière Claudia de Gabriela Kos, à qui j'ai passé une commande spéciale. J'ai très hâte de voir le résultat!

Jour 2. Deux artistes fières de leur présence au festival

J'ai eu quelques produits bons vendeurs, dont les cartes postales et les sacs en coton. Les photos, en revanche, n'ont pas du tout fonctionné. Vous vous rappelez ma malchance avec mon concept de photos qui a mal tourné? Et bien j'ai décidé de l'encadrer quand même. La différence n'était pas aussi flagrante que ça, selon mon Francis, alors je lui ai donné une chance. Le dimanche, un de ces cadres est tombé par terre. Vitre fracassée, cadre éventré, passe-partout abimé. Bon. Décidément, quand un truc n'est pas dû pour fonctionner!

Pour un premier marché, je peux dire que ce fut une réussite et que j'en ressors satisfaite. Les commentaires ont été positifs et j'ai rencontré de belles personnes. Je m'accorde maintenant une petite pause, pendant laquelle je réfléchirai à mes produits de Noël, pour mon ou mes prochains marchés!

Photo d'une tricographe (mon invention!) moderne, prise par mon photographe formidable préféré, Francis Perron.





6 commentaires:

  1. Je suis ravie de lire ce blog. Félicitations Murielle, tu mérites ce succès! xx
    Dominique

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci, merci, Dominique! C'est vraiment gentil! :)

      Effacer
  2. Ohhh quel beau partage ! Tes produits sont fabuleux :) Féliciation encore !! Oui oui je n'arrête pas, mais que veux-tu vous m'épatez ton talent et toi !!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Haha! Merci, Patricia! J'accueille tes compliments avec grand plaisir! :)
      XXX

      Effacer
  3. Wow bravo! Je savais que tu allais réussir et en effet ton stand etait magnifique! Aussi rustique qu' il etait tu as su lui donner de la valeur !!! Continue tu as un concept génial tu vas que t améliorer et te perfectionner dans ce qui fonctionne mieux. Bisou Isa xxx

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Isa! Ça me va droit au coeur! Ce fut une belle expérience, qui me servira grandement pour la suite des choses. Bisous, XXXX

      Effacer