samedi 24 janvier 2015

Là haut tout en haut

Les adeptes de ski et de planche vous le diront: les montagnes suisses, c'est le rêve. J'ai eu le privilège de les dévaler l'année dernière (pour relire le billet, c'est par ici) et je dois avouer qu'il est difficile de saisir pleinement l'échelle de grandeur dans laquelle on se retrouve.

Prenons, par exemple, le Mont Lac-Vert. Du haut de ses 240 mètres de dénivelé, il permet à de nombreux skieurs et planchistes de se délier les jambes avec grand plaisir. C'est là où j'ai fait mes premières armes en snowboard, et où descendre du sommet au chalet me prenait 25 minutes (en comptant mes 25 chutes en chemin). L'an dernier, une descente d'une heure et quart sans tomber ne représentait en fait qu'une infime section de toutes les pentes disponibles (bon, d'accord, je suis tombée peut-être cinq ou six fois!).

Nous sommes allés, en fin de semaine dernière, passer une journée à Haslital, un centre de villégiature situé dans l'Oberland bernois. L'endroit est réputé pour les sports de glisse en hiver ainsi que ses sentiers de randonnée et de vélo de montagne en été. Pour les fans de Sherlock Holmes, il s'agit également du lieu où le héros a perdu la vie, aux chutes de Reichenbach, pour finalement réapparaître, trois ans plus tard (#Sherlocklives ... êtes-vous des fans de Sherlock comme moi?). Une statue trône d'ailleurs au centre du village de Meiringen, au pied des montagnes, endroit de vacances privilégié de l'auteur Sir Arthur Conan Doyle.

Sherlock et Watson

Cela dit, nous n'avons pas skié cette fois-ci, mais nous sommes allés au sommet, situé à 2245 mètres d'altitude, - c'est 2005 mètres de plus que le Mont Lac Vert - pour y prendre un excellent repas au restaurant «Alpen Tower.» Nous sommes ensuite partis à la chasse aux clichés.

Le resto en question. Pas mal, comme vue, non?




Une chose franchement extraordinaire pour moi est le point où l'on traverse le plafond nuageux, comme en avion! Au-delà de ce plafond, ce n'est que soleil et splendeur et je me plais à perdre mon regard dans le paysage. Pour d'autres photos, suivez ce lien.




Voyez, ici, le plan des pistes de Haslital. La pente école (Junior Park) fait, à elle seule... 300 mètres!



Je dédie ce billet à la mémoire de Dominique Morin (1983-2015) Je te promets que nous continuerons, pour toi, à nous émerveiller devant la nature, comme tu savais si bien le faire. 

2 commentaires:

  1. Wow! Quelle montagne! Et selon mes recherches, ça bat aussi Whistler qui n'est seulement haut de 2,240 mètres selon notre ami wikipedia.

    Et excellent pose de pipe ;)

    xx
    ABC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, si proche!
      Oui, il s'obstine à vouloir fumer la pipe... sacré Watson!
      xxx

      Supprimer