vendredi 24 janvier 2014

Et si on jouait?

J'ai eu une idée.

Je me propose d'être cobaye pour aller explorer une ville en Europe que vous aimeriez visiter. Que rêvez-vous de voir? Quelles sont ces villes sur votre «top 10 des endroits à voir avant de mourir?» Je recueillerai vos suggestions jusqu'au 15 février (la belle date!). Parmi les suggestions proposées, j'en retiendrai disons... cinq (je me garde un petit droit de veto, quand même!) qui seront ensuite incluses dans un sondage auquel vous serez invités à participer. Je visiterai la ville gagnante au cours de 2014. Je vous ferai un compte-rendu détaillé avec photos, lieux d'intérêts explorés, repas consommés, gens rencontrés.

Ça vous dit?

Vous pouvez me soumettre vos suggestions dans les commentaires (sélectionnez Nom/URL, écrivez votre nom et laissez la section URL vide, ou si vous préférez ne pas être identifié, sélectionnez Anonyme) ou par courriel à l'adresse suivante: mu@murielledore.com.

Au jeu!


Tentative d'Yves Corbeil. Hahaha!




mardi 14 janvier 2014

Une randonnée

En fin de semaine dernière, Francis et moi nous sommes rendus à Sattel pour une compétition de luge. Arrivés sur les lieux, nous avons été informés que la course avait été annulée à cause de l'absence de neige. Dommage.

Nous avons fait une randonnée à la place... et nous n'avons pas été déçus!

Je vous partage quelques photos du paysage époustouflant que nous avions sous les yeux.


Les villes en basse altitude (comme Horgen) ont passé plusieurs jours prises dans ce brouillard. En hauteur, c'est tout autre chose!

C'est rare que je réussis à le prendre en photo, celui-là!


Pas mal, la vue qu'ils ont depuis leur salon, n'est-ce pas? 



Un dernier coup d'oeil aux montagnes avant de retourner à la maison.

jeudi 9 janvier 2014

Des petites traditions qui font plaisir

La galette des rois. Nous l'avions faite, une fois, au camp de vacances. Nous étions assis en cercle, en équipes, dans la grande salle, et nous prenions notre collation du soir: une galette avec un verre de lait.

Ceux qui me connaissent bien savent que je mange lentement (c'est mon secret pour être belle, vous voyez?). Enfant, je mangeais encore plus lentement. Je prenais donc mon temps pour déguster ma galette, pour être certaine de ne pas rater la «bine» (car je sentais que j'allais l'avoir). Pendant ce temps, les rois et reines des autres équipes étaient couronnés, un à un. J'ai alors dû accélérer mon grignotage, car on a commencé à ramasser les verres et les plateaux. Certaines équipes commençaient même à quitter.

Puis, j'ai crié: «Je l'aie!» C'est moi qui avais la «bine», c'était moi la reine! (Ce n'était plus vraiment une surprise; il n'y avait que moi qui mangeais encore.) ;)

Le 6 janvier, toutes les pâtisseries vendaient le Dreikönigskuchen (le gâteau des trois rois). Il est différent de la galette des rois française, que je connais grâce à Roule galette, une histoire de la collection Père Castor chez Flammarion. En Suisse, il s'agit d'une couronne de brioches aux raisins. Francis en a ramené une et nous nous sommes prêtés au jeu. C'est lui qui a gagné!

Je vous présente donc Francis 1er:




Et il a bien accepté de prêter sa couronne:



La «bine» qui l'a consacré roi.


mercredi 8 janvier 2014

Une Bonne Année!

Bonjour, 2014! En forme?

Ma tasse Minou, qui me suit depuis ma première année d'université à Chicoutimi.
Je vous écris de mon balcon, sans tuque, ni mitaines. Le temps est très doux ici, quelle chance. Nous avons traversé près de 50 degrés Celsius en une journée lors de notre retour. Me frotter au rude hiver québécois a endurci ma résistance au froid (et j'en avais bien besoin!), si bien que les petits 3 degrés qu'il faisait ici en arrivant m'apparaissaient presque tropicaux!

Histoire de me replonger tranquillement dans ma routine de blogueuse hors pair, je vais commencer 2014 par un petit message de bonne année.

S'il-vous-plaît, prenez soin de vous. Prenez le temps de bien manger, d'aller jouer dehors, de faire de l'exercice. Ça vous apportera la santé.

Provoquez les rencontres. Faites des soupers, allez au musée ou organisez une partie de quilles (pourquoi pas!?) avec votre famille et vos amis. Ça vous apportera du bonheur.

Dites aux gens que vous aimez que vous les aimez. On a tous besoin de l'entendre.

Finalement, je vous souhaite d'avoir des rêves. Et de les réaliser.

On s'aime,

Que 2014 soit formidable pour vous,

Murielle xxx