mardi 14 mai 2013

La cour du mardi

Je me suis amusée, au cours des derniers mardis, à photographier notre cour. Voyez le résultat ici.

J'adore les trois premières photos, où l'hiver se moque de nous en frappant à nouveau à la fin mars ( et également à la fin avril, mais le tout était fondu rendu au 23 ). J'aime ensuite les trois suivantes, « l'attente, » alors que rien ne semble bouger, mais qu'en fait, la nature se prépare. Elle est à l'oeuvre dans les trois dernières photos, où en trois semaines, les arbres ont le temps de se garnir de fleurs, puis de feuilles, et où la haie s'habille d'un joli feuillage vert tendre.





vendredi 10 mai 2013

Excursions d'une journée

Chacun voyage pour différentes raisons, selon ses intérêts personnels. Ce que je recherche lorsque je débarque à un nouvel endroit, ce sont, le plus souvent, les boutiques de laine, les bons restos et les églises. Voici ce que j'ai trouvé dans cinq villes que vous avons visitées depuis février:

1) Chur / Coire


Coire est située dans la vallée du Rhin, à l'est de la Suisse. J'ai eu un coup de coeur spécial pour une de leurs pâtisseries (j'en avais parlé ici ). La vieille ville est superbe.

Vieille ville superbe

2) Lichtensteig

À ne pas confondre avec le Liechtenstein, petit pays à l'est de la Suisse.


Francis et moi cherchions un lieu où nous évader pour la journée. Nous avons vu sur Internet qu'une brocante s'y tenait et comme nous avions besoin de vaisselle bon marché, nous avons cru bon aller voir. Quelle vue, vous me direz, en effet!

Après avoir acheté cinq assiettes et un bol que Francis a cassé en plaçant dans l'auto, nous sommes allés marcher dans le village et sommes tombés sur cette construction:


C'est une église. C'est certainement l'église la plus moderne que j'ai vue dans ma vie. Bien plus moderne que celle de Roberval! Et que dire du chemin de croix:

Église moderne pour curé et fidèles modernes

3) Solothurn / Soleure

Des amis à nous sont de grands amateurs de bière. Ils nous ont offert de les accompagner à un festival qui a lieu à chaque année à cet endroit. Après 20 minutes à goûter, j'étais contentée, alors je suis partie me promener seule dans la vieille ville.


Soleure a beaucoup de cachet. Je compte lire sur son histoire pour ensuite retourner la visiter. Mon coup de coeur a été la promenade sur le bord de l'Aare. Ils en ont fait une rue piétonnière bordée de cafés, bars et restaurants.  Lors de mon passage, il faisait beau et chaud et les terrasses étaient pleines de gens assoiffés de bière et de beau temps.

La promenade en question était en fait derrière moi sur cette photo


4) Rapperswil

Rapperswil est située à l'est du lac Zürich. Nous avons d'abord flâné dans la vieille ville, où nous avons cassé la croûte à une des terrasses.

J'ai mangé une tarte aux pommes ici.


Nous avons ensuite marché sur les remparts menant au lac. La ville est réputée pour sa collection de roses (plus de 600 différentes espèces). Je compte bien aller voir ça pendant l'été.




5) Luzern / Lucerne


J'affectionne particulièrement cette ville. Je trouve qu'elle a un charme fou avec son pont couvert et ses ruelles médiévales. Lors de notre dernière visite, nous en avons profité pour déguster une spécialité toute Suisse.


Sur cette carte, j'ai épinglé les villes susmentionnées. Et ça continue... !




jeudi 2 mai 2013

Cinq ans !

Il y a cinq ans, un soleil radieux brillait à Alma. Francis et moi nous étions levés à 6h00. Une grande journée nous attendait!

Nous déjeunons à la Maison du pain, mais bien honnêtement, nous n'avons pas tellement faim. Nous sommes trop excités et nerveux. Je passe chez la fleuriste, puis chez la coiffeuse. On arrête chez mes parents chercher les fruits. C'est ensuite le tour de Francis de se faire beau, chez la coiffeuse de sa Maman. Je fais mes ongles en l'attendant. Détour chez le barbier. Puis, nous rentrons chez mes beaux-parents pour enfiler nos vêtements. Je me maquille, je mets mon collier  ( Ayoye! le fermoir me pique le cou ! Ça m'aura égratignée toute la journée... ). Séance photos. C'est frisquet, il y a encore de la neige. Francis passe son veston sur mes épaules entre les photos.

Nous nous rendons au Palais de justice. Je me croise les doigts pour que Steph ait reçu mon courriel à temps et qu'elle ait apporté le CD pour la musique ( Fiou ! Merci encore, Steph ! ). Ma petite soeur éclate en sanglots en nous voyant ( Heu ?! Pat ? Tu pleures de joie ? ). Les invités arrivent graduellement. La greffière qui va nous unir vient se présenter à nous. Elle est nouvelle et c'est son premier mariage. Ça tombe bien, nous aussi. Haha ! Sommes-nous prêts ? Non, nous attendons deux derniers invités. Après 10 minutes, ils ne sont toujours pas là et il faut commencer. Bon, allons-y.

Nous montons à l'étage. Les gens prennent place dans la salle, nous restons derrière la porte. Francis et moi nous regardons. Nous sommes dans un rêve. Un trac fou nous prend. On se dit que nous sommes des acteurs qui jouent une scène de mariage. Ça passe mieux. On s'apprête à entrer; Jacynthe et Pierre arrivent ( enfin ! ). « Bonjour, bonjour, vous êtes donc bien beaux! », bec, bec, « allez vous asseoir, on est prêt à commencer!  »

Nos témoins nous attendent de chaque côté de la porte. La greffière demande où sont les demoiselles d'honneur. Christian et Raymond passent la tête par la porte:

« Où sont les demoiselles d'honneur ?

- C'est vous ! »

Ils se retournent:  « Il n'y en a pas! »

La cérémonie commence. Dina's Lullaby de Jorane emplit mes oreilles. Je vois tout le monde qui nous sourit. On nous applaudit. « Comme ils sont beaux, ces acteurs », doivent-ils se dire. Nous prenons place sur les chaises. Ce sont des chaises à roulettes, oh comme c'est tentant de tourner de gauche à droite, surtout avec le niveau de nervosité qui m'habite, mais bon, je réprime ce désir et je me concentre sur ce que la greffière dit. Je suis encore dans un rêve. Au moment où j'embrasse mon mari, je m'aperçois que je ne m'en suis même pas aperçue ! Alors je l'embrasse une seconde fois... La cérémonie m'a semblé passer comme un éclair. Nous signons le contrat, nous quittons la salle, la marraine de Francis chante la marche nuptiale en blague et se fait prendre par la caméra.

Ouf ! C'est fait ! On se détend un peu. Suivent le cocktail, le souper, puis la soirée. Nous avons été gâtés par ceux qui ont été présents, avec leurs témoignages improvisés ( pardon encore de vous avoir mis sous pression... mais vous avez tellement été à la hauteur ! ), leur présentation PowerPoint, et leurs messages d'amour ( une idée géniale de H et Steph ). Ceux qui n'étaient pas là, par notre faute ( un petit mariage implique de sacrifier un grand nombre d'amis et de parents, c'est bien malheureux ), étaient avec nous en pensée et sachez que nous vous avons inclus dans notre moment de grand bonheur.

Ce bonheur se poursuit et j'ai peine à croire que cela fait déjà cinq ans. Quelle vie remplie!

Francis, je t'aime, je t'adore, je ne te le dirai jamais assez. J'adore la vie que nous avons ensemble.

Que la fête continue !
C'est FORMIDABLE !!!

Bonne journée, tout le monde.
On s'aime,

Mu xxx...